fbpx

Relation Maitre et Malinois (Partie 1)

Nous allons dans cet article (Partie 1) vous parler de la relation entre maitre et chien.

Quelque chose qui peut paraître simple au premier abord, mais qui est sûrement plus complexe que ce que vous pensez. La relation entre un Malinois et son (ses) maitre(s) se construit dès son arrivée dans votre domicile. En effet, vous allez lui faire découvrir son monde et l’accompagner petit à petit dans son développement physique et intellectuel. Afin qu’il ait confiance en vous, et qu’il se donne corps et âme pour vous, vous allez devoir construire cette relation jour après jour, en faisant preuve d’empathie et de patience.

Dans un premier temps, nous allons vous parler de l’intérêt de créer une bonne relation avec votre Malou, puis dans la seconde partie, nous vous présenterons quelques signaux d’apaisement afin de mieux comprendre votre loulou dans chaque situation.

1. L’intérêt d’une bonne relation avec son Malou

  • Oui c’est cool mais dans quel but ?

Le but est de créer une relation de plaisir et de confiance avec son chien. Sachez qu’un chien qui a entièrement confiance en son maitre, sera capable de lui donner sa vie. Sans aller jusque-là , avoir une bonne relation avec votre Malinois, vous permettra de l’éduquer plus facilement. Il ne vous craindra pas et cherchera votre contact, ce qui lui donnera envie d’apprendre avec vous (vous aurez son attention). De plus,  un chien qui est aimé et compris (dans ses besoins et ses envies) sera un chien épanoui. À ne pas confondre avec l’anthropomorphisme, qui peut développer quelques soucis d’éducation dans certaines situations.

  • Bien connaître son chien c’est comprendre ses envies et reconnaître ses peurs   

Le fait de bien connaître votre chien vous permettra de comprendre comment il appréhende son environnement, ou ce que votre chien attend de vous. Par exemple, vous pourriez vous rendre compte pendant une balade, que plus vous marchez vers des travaux publics, plus votre loulou se tend. Vous pourriez vous arrêter afin de lui laisser le temps d’observer, de renifler, et de se détendre (récompensez-le si vous le voyez se détendre), avant de vous remettre à marcher vers ces travaux. Cela lui permettra de prendre confiance en lui et en vous (vu que vous ne l’aurez pas contraint). Bien connaître son chien, c’est aussi pratique quand on reconnaît qu’il va faire une bêtise ou qu’il va mal réagir à une situation. Cela permet parfois d’éviter le pire et de stopper les mauvais comportements à temps.

 

  • Trousse de secours (petite) pour chiens

    17,90
    Ajouter au panier
  • Longe pour chien antidérapante – Nylon / Gomme

    10,5017,50
    Choix des options
  • Balle Everlasting

    10,9016,90
    Choix des options
  • Boudin Motivation Morin France

    12,99
    Ajouter au panier

2. Quelques signaux d’apaisement

Les signaux d’apaisement peuvent être la traduction d’un inconfort, d’un élément gênant, d’une situation qui les met mal à l’aise. En reconnaître quelques-uns peut s’avérer très utile, afin de ne pas frustrer le chien dans son apprentissage en créant une saturation, ou d’insister sur une rencontre avec un congénère qui le met mal à l’aise. Pour résumer, une fois que vous aurez développé votre sens de l’observation, vous comprendrez en tout temps ce que votre chien attend de vous,  et votre communication avec votre loulou en sera que plus complète. Vous pourrez adopter le comportement le plus adéquat pour le rassurer et le détendre.

Quand vous observez ces signaux, cela ne veut pas dire que votre chien va mal, c’est sa façon de contrôler cette situation, le stress s’installera et provoquera des troubles seulement s’il ne peut pas se soustraire à cette situation ou qu’il la vit de façon trop répétée.

  • Bâillement

Le bâillement est souvent utilisé par le chien qui souhaite s’échapper d’une situation stressante ou de conflit. Peut-être l’avez-vous déjà vu bâiller quand vous lui donnez l’ordre pas bougé ou pas touché ? Ce bâillement est significatif du chien qui prend sur lui pour obéir à votre ordre. Cela lui demande un véritable effort de concentration, pour ne pas suivre ses envies. Il peut aussi être utilisé dans le cas où une personne (un enfant en général) arriverait de façon trop franche sur lui, celui-ci serait une façon de dire « ralentis, tu arrives un peu trop vite, ça me met mal à l’aise ». Dans ce dernier cas, le bâillement associé à une vocalise (avec étirement ou non) est une façon d’exprimer poliment son envie de sortie, de promenade, de contact.

  • Queue qui bouge

Pour la majorité des gens, un chien qui bouge la queue est un chien content, mais en réalité un chien peut bouger sa queue pour deux raisons :

  1. la première : il est content, et c’est pour lui une façon de canaliser son énergie
  2. la deuxième : le stress, en effet les chiens utilisent leur queue aussi pour calmer les intentions d’un autre individu trop nerveux. Peut-être avec vous déjà vu votre Malinois bouger la queue alors que vous le grondiez.

  • Tirer la langue

Comme pour les signaux précédents, il existe deux contextes :

– Vous travaillez un exercice de dressage et votre chien tire la langue de façon rapide et contrôlée sur un exercice comme le « pas bouger » ou le « pas toucher ». Il s’agit d’une marque de sa concentration, et c’est une de ses façons de canaliser son énergie.

– Si votre loulou se trouve dans un endroit ou une situation nouvelle et qu’il adopte un changement de position, un regard fuyant et/ou une tête baissée avec de petits coups de langue rapides (comme s’il tirait la langue), alors il est fort probable que dans ce cas, il s’agisse d’anxiété. Essayez de le détendre en jouant ou en allant faire une balade.

  • Étirement

Peut-être avez-vous déjà vu votre Malou dans son panier se lever et s’étirer en vous regardant ? Dans cette situation, c’est votre loulou qui prend l’initiative de venir vers vous, mais il ne sait pas s’il y est autorisé, donc il s’étire comme pour demander poliment la permission de vous rejoindre sans vous contrarier.

Désormais avec ces informations, vous disposez de quelques notions afin de mieux comprendre votre loulou et de développer une super relation avec lui. Il existe encore de nombreux signaux d’apaisement qu’utilise le chien.

Lire la Partie 2 : Pour aller plus loin dans la relation maitre et chien, avec plus de signaux d’apaisement.

La MalouTeam

Vous êtes sur le point d’acheter un malinois ? Tout ce que vous devez savoir se trouve dans cet article : 5 choses à savoir avant d’adopter un malinois.

Si certains d’entre vous cherchent un livre sur les signaux d’apaisement, nous conseillons celui de Turid Rugaas.

Relation Maitre et Malinois (Partie 1)

3 commentaires sur “Relation Maitre et Malinois (Partie 1)

  1. se sont certainement d’excellents conseils mais quand vous adoptez un chiot de 3 mois qui n’a rien connu ou presque de sa fratrie de sa mère qui arrive chez toi sale stressé destructeur et que comme beaucoup de propriétaires de chiens tu vas dans un club et que l’on met avec des chiens adultes que tu ne peux pas suivre parce que ton petit bout à 5 mois que l’on te mets à la queue et qu’en fin au bout de 3/4 séances on te dis  » tu n’arriveras rien avec cette chienne » on fait comment et bien on travaille seule et bien sure comme on n’a pas la science infuse il est fort probable de faire des erreurs maintenant ma chienne à 5 ans et pour qu’elle arrive a être « bien » dans ses pattounes j’ai du me faire aider par une comportementaliste afin de limiter les dégâts

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :