fbpx

L’anxiété et la peur chez le Staffie

@staffieconseil

Les chiots sont habituellement de nature curieuse et ils n’hésitent pas à aller à la découverte de la maison ou du jardin. Mais une fois dehors dans leur nouveau monde, il se peut que votre Staffiechiot ait peur des voitures, des vélos, des travaux, etc., ce qui est tout à fait normal car ce sont ses premières expériences.

Chez les chiens adultes, un nouvel élément ou un mauvais souvenir (lié à une personne, à un lieu, à un objet, à un bruit) peut déclencher d’impressionnantes crises d’anxiété.

Nos amis les staffies ont beau être des boules de muscles, il n’en reste pas moins qu’ils demeurent impressionnables et ils sont capables de se sentir vraiment mal face à une situation inhabituelle.

Dans cet article, nous ne traiterons pas les cas de peur et d’anxiété liés à une dépression ou à une maladie d’hypothyroïdie.

Causes et signes de peur ou d’anxiété chez nos Staffiepotes

Les signes d’anxiété ou de peur se traduisent souvent par une queue cachée entre les jambes ou tendue droite horizontalement, une attitude de retrait ou de fuite, des tremblements, des halètements, un poil hérissé (la crête sur tout le long du dos). Dans les cas les plus extrêmes, il peut même uriner et déféquer sur place. Dans ces moments-là, la plupart du temps, le staffie utilise sa tête de loutre (oreilles en arrière et yeux bien ouverts).

Une attaque de chien (valable pour toutes les races) peut être causée par une réaction de peur face à une situation, où il n’avait aucune solution de fuite ou de repli. En effet, nos animaux n’attaquent que très rarement l’homme sans raison (sauf si pathologie chez le chien), mais cela arrive quand ils se sentent menacés sans possibilité de fuir.

Les staffies ont une excellente mémoire concernant ce qu’ils ont ressenti en fonction des situations. Exemple : vous prenez vos chaussures de running, et votre loulou a l’habitude de faire du canicross avec vous, vous le verrez être tout excité et tout content. À l’inverse, un chien qui a été maltraité plusieurs fois par un homme grand avec une grosse voix, aura tendance à se méfier et à afficher des signes d’anxiété en la présence d’hommes grands avec de grosses voix. Cela pourrait provoquer un accident si un geste était mal interprété par le chien.

 

  • Lot de 5 Sabots de Vache

    5,50
    Ajouter au panier
  • Balle Everlasting

    10,9016,90
    Choix des options
  • Boudin Motivation Morin France

    12,99
    Ajouter au panier
  • Staffie T-shirt Black

    39,99
    Choix des options

Comment faire ?

Chez le chiot, le plus simple est de lui faire découvrir ce nouveau monde, en le sortant dès ses premiers jours après son arrivée. S’il n’a pas encore tous ses vaccins, emmenez-le dans des endroits peu fréquentés par les autres chiens. Pas la peine de faire de grands tours, à leur âge, de petites balades régulières suffisent à les épuiser.

Lorsque vous rencontrez une situation qui fait peur à votre chiot ou chien, détendez la laisse, et laissez-le observer (si vous pouvez le faire asseoir c’est encore mieux). Cela lui permettra de se rendre compte qu’il ne risque rien, ça l’aidera à prendre confiance en lui et à s’habituer. Quand vous sentez qu’il se détend, tournez le dos à ce qui lui fait peur, ça lui enverra comme message que pour vous, cette situation ne présente aucun risque. Une grande erreur serait de vouloir rassurer son chien en lui caressant sa petite tête d’otarie.

Cet acte aurait pour conséquence tout l’opposé du but recherché. Dans ce cas-là, le mieux est de s’éloigner de l’endroit ou de la personne stressante pour le chien, tout en restant à une distance qui lui permettra d’observer et de se rendre compte qu’il ne risque rien. Si c’est une personne, faites une balade avec cette personne ; le fait de marcher et penser à autre chose a tendance à les détendre. De même, il ne faut pas le porter non plus, sinon il n’arrivera pas à apprendre les réactions adéquates pour ces situations.

Lorsque votre chiot/chien présente des signes de peur ou d’anxiété, ne le forcez pas, cela pourrait créer un traumatisme qui pourrait rendre toutes les futurs situations identiques compliquées. Par exemple : lors de l’achat d’une nouvelle cage ou d’une sortie au lac,  ne le forcez pas et ne contraignez pas votre Staffiechiot à entrer dans cette cage ou à sauter dans le lac, mais donnez-lui envie d’y rentrer ou d’y sauter en utilisant ses jouets, en lui donnant des friandises.. et sur le ton du jeu, les staffies seront capables de tout.

Si votre loulou a de nombreuses peurs et que vous travaillez dessus, n’hésitez pas à féliciter de façon excessive chaque petite amélioration aussi minime soit-elle. Le féliciter de façon excessive l’encouragera à adopter ce comportement dans ce genre de situation.

Si malgré tous ces conseils votre loulou a des troubles de l’anxiété, ou des peurs de façon chronique, rapprochez-vous de votre vétérinaire dans un premier temps (cela peut être pathologique) puis d’un comportementaliste canin. N’oubliez pas, un chien est potentiellement dangereux quand il se sent pris au piège, alors essayez de lui laisser systématiquement la possibilité de se mettre en retrait dans ce genre de situation.

Pour un travail plus approfondi, profitez de nos cours d’éducation. Éducation sur mesure, adaptée au caractère du chien.

N’hésitez pas à vous abonner à nos réseaux et à vous inscrire à la Newsletter pour recevoir nos prochains conseils et articles.

L’anxiété et la peur chez le Staffie

Un commentaire sur « L’anxiété et la peur chez le Staffie »

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :